Bagage en avion : l’erreur à éviter, selon une hôtesse de l’air

0

Aero News (Bagage en avion) – Lors d’un voyage en avion, le bagage autorisé en cabine est souvent soumis à de strictes règles concernant sa dimension et son poids. De plus, la manière dont il est placé dans le casier au-dessus des sièges peut aussi faire la différence. Explication

En avion, toutes les compagnies aériennes autorisent les passagers à transporter un bagage en cabine, appelé également bagage à main. Pour bien tenir dans le casier situé au-dessus ou sous les sièges, ce bagage doit être suffisamment petit et léger.

Selon une hôtesse de l’air de la compagnie United Airlines, citée ce lundi 19 septembre par le journal turc Turkeya Alaan, les passagers commettent souvent « une grosse erreur lors du placement de leur bagage » dans les casiers conçus à cet effet.

Voyage en avion : comment bien placer son bagage à main

Selon elle, certaines compagnies aériennes œuvrent à agrandir leurs casiers. Et malgré cela, « les passagers ne réalisent peut-être pas que cela signifie qu’ils doivent ranger leurs bagages un peu différemment ».

En effet, elle explique que les bagages à main mal rangés dans les casiers de l’avion au-dessus des sièges « peuvent causer un gros problème dans l’avion ». Ici, elle conseille aux voyageurs de ne plus poser leurs bagages à plat.

« Si vous avez la chance de vous retrouver dans un avion avec des casiers récents, évitez d’entreposer vos bagages à plat, car cela prend beaucoup plus de place », a expliqué l’hôtesse.

Dans le même contexte, elle a noté qu’une compagnie aérienne a déclaré que les casiers de ses avions sont conçus de manière à « ce que vous puissiez mettre vos valises debout comme des tacos, et non à plat comme des hamburgers ».

« Si vous avez du mal avec votre valise, n’hésitez pas à demander de l’aide »

Si un passager a du mal à ranger son bagage correctement, il peut toujours demander de l’aide au lieu de le déposer n’importe comment. « Si vous avez du mal avec votre valise, n’hésitez pas à demander de l’aide au lieu de vous tromper », a-t-elle déclaré.

Bien que cela ne relève pas de leurs taches professionnelles, elle affirme que les personnels sont toujours à disposition des passagers. Selon elle, le véritable travail des hôtesses ne commence que « lorsque la porte d’embarquement se ferme », autrement dit, après que l’avion démarre.

D’ailleurs, « si nous nous blessons en mettant une valise dans le casier, nous ne pourrons pas considérer cela comme un accident de travail ». Cependant, « nous sommes toujours prêtes à aider, notamment si le passager soit une personne âgée ou à des besoins spécifiques », a encore ajouté l’hôtesse.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code