Inauguration de la 2ème édition du Salon international de l’aéronautique et de la défense

5

Aero News (Salon international de l’aéronautique) – Les activités de la deuxième édition du Salon international de l’aéronautique et de la défense ont démarré, mercredi et se poursuivront jusqu’au 16 octobre, à l’aéroport international d’Enfidha Hammamet, (gouvernorat de Sousse), en présence de hauts responsables militaires des forces armées d’une quarantaine de pays frères et amis. L’inauguration du salon a donné lieu à une parade aérienne, suivie d’un show assuré par des avions de chasse de l’armée saoudienne et des parachutistes atterrissant sur le sol de l’aéroport portant le drapeau national

Dans une déclaration à l’agence TAP, le chef du bureau d’organisation, de planification et d’études de l’armée de l’air tunisienne, le général de brigade Mohamed Hajjam, a indiqué que cette exposition internationale, que la Tunisie accueille dans sa deuxième édition, attire environ 110 entreprises exposantes venant de 50 pays ainsi que des délégations militaires conduites par les chefs d’état-major de l’armée de l’air pour un certain nombre de pays africains et des représentants d’armées de l’air étrangères.

Il a ajouté que cette exposition internationale comprend plus de 55 avions et drones livrés par de grandes entreprises du secteur, telles qu’Airbus, Turkish Airlines, Embraer, Bell Helicopter, Textron et Lockheed Martin.
L’objectif de ce salon, a-t-il révélé, étant de dynamiser l’économie, d’ouvrir de nouveaux horizons aux investissements étrangers et d’encourager le tourisme tunisien.

Afin de veiller à la réussite de cet évènement d’envergure, les organisateurs ont organisé, mardi, un colloque scientifique sous l’égide du ministère de la Défense nationale dont la thématique-clé avait porté sur les sciences de l’aéronautique et de la défense, sur les drones et les systèmes anti-drones ainsi que les perspectives offertes pat l’intelligence artificielle appliquée dans les secteurs de la sécurité et de la défense en Afrique.

Ce colloque s’inscrit, a-t-il dit, dans une perspective d’échange des expertises et d’examen des défis et des enjeux sécuritaires au double plan national et régional, et de développer la coopération multilatérale dans les secteurs de l’aéronautique et de la défense.

Le salon international ouvre ses portes les 12 et 14 octobre exclusivement aux professionnels, une occasion idoine pour assister à des conférences et s’informer de toutes les évolutions et nouveautés du secteur, notamment lié à l’industrie aéronautique, la défense aérienne, les drones, les systèmes anti-drones, la cyber-sécurité de l’aviation et la défense aérienne et les données d’intelligence artificielle.
Les 15 et 16 octobre, le salon sera ouvert au grand et large public. Une occasion pour découvrir les parades aériennes internationales, statiques et dynamiques, et assister aux incroyables spectacles aériens qui vont ornementer le ciel de l’aéroport d’Enfidha.

Le ministre de la Défense nationale, Imed Memmich, a souligné, lors d’une conférence de presse tenue, mercredi, à l’aéroport international d’Enfidha Hammamet, le souci du ministère d’être au fait des diverses évolutions technologiques et techniques liées aux équipements militaires, en coopération avec les pays amis, selon les capacités disponibles du pays afin de renforcer ses flottes terrestres, maritimes et aériennes.

Ont assisté à l’ouverture du salon international, le ministre de la Défense nationale Imed Memmich, le ministre des Transports Rabii Mjidi, le ministre de la Formation professionnelle et de l’Emploi Nasreddine Nsibi ainsi qu’un groupe de hauts fonctionnaires de l’institution militaire.