Pour une connexion imminente de l’aéroport Tozeur-Nefta à l’international

0

Aero News (connexion de l’aéroport Tozeur-Nefta) – Le ministre du Tourisme, Mohamed Moez Belhassine a appelé, mercredi 9 novembre 2022, à accélérer la concrétisation de la liaison aérienne entre l’aéroport de Tozeur-Nefta et les lignes internationales et à renforcer la connexion des aéroports de Gafsa et Gabès avec les lignes intérieures.

Intervenant au cours d’un séminaire sur “le développement du tourisme saharien et oasien” tenu mercredi 9 novembre 2022, Belhassine a estimé que le développement d’une destination touristique ne peut se faire en l’absence de transports aériens.

Il a appelé par ailleurs à développer les postes frontaliers et à créer des circuits touristiques durables tout en valorisant les produits artisanaux du Sud tunisien.

Belhassine a, dans le même cadre, mis l’accent sur la nécessité d’améliorer, de développer et de diversifier l’offre du tourisme saharien et oasien, rappelant la fermeture de plusieurs unités touristiques, notamment dans les régions de Kébili et de Douz, des zones dont les visites sont déconseillées par les ambassades étrangères.

Il a souligné la nécessité de favoriser la réouverture de ces structures en mettant à leur disposition les financements nécessaires, la révision des mécanismes de financement et l’impulsion des investissements, notamment l’hébergement touristique alternatif et le tourisme durable.

Belhassine appelle les acteurs du secteur à axer leurs efforts sur la promotion de ce produit touristique et la gouvernance de la programmation des festivals sahariens, compte tenu du démarrage de la saison du tourisme saharien et oasien.

Il recommande également de créer un réseau unifié rassemblant les différents acteurs du secteur pour développer des programmes de commercialisation et une stratégie nationale commune pour le développement du patrimoine matériel et immatériel de la région.

De son côté, le ministre de l’Economie et de la Planification, Samir Saied, a souligné l’importance du séminaire qui ne manquera pas de contribuer à la valorisation du tourisme saharien et oasien et la mise en place d’une feuille de route pour un secteur vital pourvoyeur d’emplois et de devises, notamment, dans cette conjoncture économique difficile.

Saied a rappelé que le gouvernement a pris, suite aux indicateurs négatifs enregistrés depuis 2015 à cause des attentats terroristes, des mesures exceptionnelles d’ordre financier et fiscal mais qui n’ont pas répondu parfaitement aux attentes du secteur en raison des contraintes financières.

Il appele dans ce cadre à élaborer une feuille de route participative pour le développement du tourisme saharien et oasien impliquant tous les intervenants, public et privé et  organisations de la société civile.

L’objectif, a-t-il expliqué, est de diversifier l’offre touristique, identifier des nouveaux produits innovants, développer des mécanismes de commercialisation et de renforcer l’image de la destination touristique tunisienne.

Il a rappelé que les indicateurs du tourisme saharien et oasien ont connu une baisse notable par rapport aux années précédentes, à cause de l’instabilité politique et sécuritaire.

En 2022, des prémices d’amélioration des indicateurs du secteur ont été enregistrées avec l’arrivée de 150 mille touristes et l’enregistrement de 196 mille nuitées.

Il a rappelé que le financement étranger destiné au secteur du tourisme extérieur et alternatif a atteint environ 1,3 milliard de dinars sous forme de dons pour permettre la réalisation de près de 50% des projets.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code